Multiflex logo

MORBIHAN

LOCOAL-MENDON
02 97 85 41 26

FINISTÈRE

QUIMPER
02 98 64 73 21

CÔTES D'ARMOR

PLERIN
02 96 32 98 33

Multiflex logo

Appeler

Les aides à la rénovation thermique

Quelles aides pour les travaux de rénovation thermique ?

Vous avez l’intention d’entreprendre des travaux de rénovation thermique en Bretagne ? Vous trouverez sur cette page toutes les informations et liens utiles sur les aides ET les conseils dont vous pourriez bénéficier. Certaines aides sont proposées par l’État, d’autres par les principaux fournisseurs d’énergie. Plusieurs organismes sont donc impliqués, mais malgré les apparences le système d’aides reste assez fluide.

Ce qu’il faut savoir sur l’isolation thermique

L’isolation thermique permet de maintenir votre logement à la bonne température, hiver comme été. En hiver, elle limite la déperdition d’énergie (jusqu’à -30 % de déperdition par le toit par exemple), et diminue la facture de chauffage (+ de 50 % d’économie selon la nature des travaux réalisés).
Le bénéfice des aides imposent que vous fassiez appel à un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) Qualibat. C’est le cas d’ISOLHOUSE

Les aides de l’ANAH, agence nationale de l’habitat

Selon l’ampleur des travaux et le type de projet de rénovation thermique que vous souhaitez mené, l’Anah vous aide financièrement à travers deux offres : MaPrimeRénov’ et Habiter Mieux sérénité.
Les aides MaPrimeRénov’ et Habiter Mieux sérénité ne sont pas cumulables mais peuvent être réparties pour un bouquet de travaux.
Exemple : vous sollicitez MaPrimeRénov pour votre travaux d’isolation de vos combles et Habiter Mieux Sérénité pour l’isolation thermique extérieur et le changement de vos ouvertures et la ventilation. Votre conseiller de l’ANAH simulera le projet d’aides et vous proposera la solution adaptée à votre projet

Pour pouvoir obtenir l’une de ces deux aides en 2021 :

  • Les travaux doivent être faits obligatoirement par une entreprise ou un artisan qualifié RGE (reconnu garant de l’environnement).
  • Vous n’avez pas bénéficié d’un PTZ (prêt à taux zéro pour l’accession à la propriété) depuis 5 ans (uniquement dans le cas de l’aide Habiter Mieux sérénité) ;
  • Votre logement a plus de 15 ans (Habiter Mieux sérénité) ou plus de 2 ans (MaPrimeRénov’).

Cumuler certaines aides : 

– MaPrimeRénov’ et Habiter Mieux sérénité sont cumulables avec le chèque énergie et la TVA à taux réduit.
– MaPrimeRénov’ est cumulable avec les CEE (Certificats d’Economie d’Energie).
– Une aide locale peut aussi vous êtes accordée en complément par votre Conseil régional, Conseil départemental, intercommunalité ou commune. Votre contact local Anah vous renseignera sur cette possibilité.
Tout savoir sur le site de l’ANAH: https://www.anah.fr/

MaPrimRénov’

MaPrimRénov’ est une aide de l’État destinée aux ménages qui souhaitent entreprendre des travaux de rénovation énergétique. Elle est calculée en fonction : des revenus des ménages, des économies d’énergie réalisées grâce aux travaux.

> Qui peut bénéficier de Ma primRénov’ ?
Les propriétaires occupants, les copropriétés et les propriétaires bailleurs.

> Pour quels travaux ?
Parmi la liste des travaux éligibles figurent les travaux d’isolation tels que l’isolation des combles perdus et des rampants, l’isolation des planchers, des plafonds, des murs et du toit, etc.

> Le « + » de MaPrimRénov’
Le montant de l’aide est connu avant de commencer les travaux et il sera versé après la réalisation des travaux.

> Informations et démarches en ligne
rendez-vous sur le site maprimerenov.gouv.fr

« Habiter mieux sérénité »

« Habiter mieux sérénité » est autant un conseil qu’une aide financière apportée aux revenus modestes pour des travaux qui engendreront au moins 35 % de gain énergétique. Le montant de l’aide est proportionnel au montant des travaux.
Avec Habiter Mieux sérénité, vous bénéficiez d’un accompagnement pour vous aider à définir et à réaliser vos travaux par un professionnel qui vous accompagne :

  • Diagnostic du logement,
  • Définition et chiffrage de votre projet,
  • Réalisation des démarches pour obtenir toutes les aides financières auxquelles vous avez droit.

> Montant de l’aide et conditions de ressources
Vous pouvez bénéficier des aides de l’Anah si vos ressources sont inférieures à un plafond fixé nationalement.
Le taux d’aide de l’Anah peut varier selon que vous disposez de ressources « modestes » ou « très modestes ».
À partir de ce barème national, le contact local de l’Anah peut faire le choix des ménages prioritaires.
Connaitre les conditions de ressources:  Site de l’Anah

Les aides « Certificats d’économie d’énergie (CEE) » et les « coups de pouce » 

Vous avez dit « CEE » ?

Les Certificats d’Économies d’Énergie sont un dispositif qui oblige les fournisseurs d’énergie (électricité, gaz, carburants, etc.) à encourager les travaux d’économies d’énergie auprès de leurs publics : particuliers, copropriétaires, entreprises, collectivités, etc.

> Quels types aides ?
Elles peuvent être financières (primes, bons d’achat, remise, prêt à taux bonifié, subventions…), mais aussi techniques (diagnostics, etc.).

> Qui propose les aides CEE ?
La plupart des fournisseurs d’énergie

> Quels travaux sont concernés ? 
La liste est longue : pas moins de 200 types de travaux sont concernés dont l’isolation des murs, du toit, des fenêtres, le chauffage, la production d’eau chaude, de ventilation, etc.

> Comment obtenir une aide CEE ?
le mieux est de vous adresser aux artisans que vous allez solliciter. Ils savent. Isolhouse accompagne et guide ses clients vers les aides CEE quand ils y ont le droit.

> Le « + » des CEE
Même les locataires et les occupants à titre gratuit peuvent en bénéficier.

> Bien comprendre les CEE: anil.org/

> Savoir si vos travaux sont éligibles, simulez vos aides pour la rénovation de votre logement
le site faire.gouv.fr (0 808 800 700).

Les coups de pouce

Le dispositif des CEE permet de bénéficier aussi d’une prime exceptionnelle pour financer certains travaux de rénovation énergétique, sans condition de ressources (même si les conditions d’attribution peuvent varier).

> Les travaux concernés
l’isolation du toit, des combles, des planchers et des murs, les travaux de toiture, le remplacement de certaines chaudières à la faveur de chaudière utilisant des énergies renouvelables, le changement des anciens convecteurs électriques par des radiateurs électriques performants, l’installation d’un thermostat programmable, la rénovation globale d’un logement sous conditions.

> Le « + » du « coup de pouce »
la prime CEE est cumulable sous certaines conditions avec MaPrimeRénov’, l’éco-prêt à taux zéro et les aides d’Action logement.

Certains travaux sont bonifiés (aide plus importante) par exemple pour l’isolation des combles et toitures et planchers bas
Pour les opérations d’isolation engagées à compter du 1er septembre 2020 et jusqu’au 30 juin 2021 :
• Prime pour les ménages modestes: 20 €/m² d’isolant posé
• Prime pour les autres ménages: 10 €/m² d’isolant posé
Pour les opérations d’isolation engagées à compter du 1er juillet 2021 :
Prime pour les ménages précaires: 12 €/m² d’isolant posé
Prime pour les autres ménages: 10 €/m² d’isolant posé

> Réalisation des travaux
ils doivent être réalisés par des entreprises qualifiées RGE.

> Focus sur le coup de pouce « chauffage » et « Isolation »
ecologie.gouv.fr

Les autres aides et le financement des vos travaux

L’aide de la Caisse de retraite « Pour bien vieillir chez soi ».

Cette aide concerne les retraités du régime général et les retraités de l’État. Elle peut s’appliquer pour l’isolation des pièces de vie.

> + d’infos sur l’aide de la Caisse de retraite : service-public.fr

L’éco-prêt à taux zéro (L’éco-PTZ).

Ce prêt réalisé par votre banque permet de financer des travaux de rénovation énergétique des logements. Son montant maximal varie entre 7 000 et 30 000 € avec un remboursement pouvant aller jusqu’à 15 ans, selon la nature des travaux et il est soumis à une étude thermique préalable validant le gain énergétique de vos travaux.

> + d’infos sur l’éco-PTZ (Prêt à taux zéro) service-public.fr

Le prêt à l’amélioration de l’habitat (Pah) de la CAF.

Ce prêt s’adresse aux locataires et propriétaires, à condition d’être déjà bénéficiaire d’une prestation familiale. Le montant du prêt peut couvrir 80 % des dépenses prévues dans la limite de 1067,14 €.
> + d’infos sur le prêt de la CAF pour des travaux d’amélioration de l’habitat : caf.fr

Encore + d’infos

> Guide des « Aides financières pour des travaux de rénovation énergétique dans les logements existants » api.faire.gouv.fr

> Lutter contre la fraude en matière de rénovation énergétique economie.gouv.fr/

> Service public de conseil gratuit et d’information sur la rénovation énergétique : FAIRE (Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation Énergétique) faire.gouv.fr/marenov

Pourquoi choisir ISOLHOUSE ?

Vous avez un logement à rénover en Bretagne ? Isolation de combles et de rampants, isolation de planchers, de vide sanitaire…vous avez besoin de conseil ? Contactez ISOLHOUSE, une entreprise bretonne, locale et de confiance, avec des salariés formés et certifiée RGE.

Vous souhaitez un devis ou un diagnostic gratuit ?